Auteur Sujet: Présentation de nos boîtes à coucou.  (Lu 18502 fois)

christac

  • FujiGraphe
  • *****
  • Messages: 7989
  • nomade itinérant
  • Boitier 1: Gfx-100s
  • Boitier 2: x-t1, x-t2
  • Objectif 1: GF 32-64, GF 120 macro, minolta 58 f1.4
  • Objectif 2: xf 18-135, xf 16-80
  • Objectif 3: xf 80
Présentation de nos boîtes à coucou.
« Réponse #150 le: 06 juin 2021 à 13h41 »
"Made in occuped Japan"

Whaou ça doit être assez rare
«Le comble de l'hybride c'est qu'il faut attraper certains réflexes» (Hagen74)

« Ceux qui peuvent renoncer à la liberté essentielle pour obtenir un peu de sécurité temporaire, ne méritent ni la liberté ni la sécurité. »

Benjamin Franklin, 1706–1790

jbo65

  • Modérateur FujiGraphe
  • ******
  • Messages: 6954
  • Boitier 1: Numérique : XPro-1 - X100F - Leica MM1/Summarit 50mm F/1,5
  • Boitier 2: Argentique : Nikkormat - Rolleiflex /Tessar 75mm - Rollei 35S - Minolta Leitz CL
  • Objectif 1: Pour le XPro-1 : Elmarit 28mm - Asahi Pentax SMC Takumar 50mm f1.4
  • Objectif 2: Pour le Minolta CL : Summicron C-40mm
  • Objectif 3: Pour le Nikkormat : Nikkor S Auto 50mm F/1,4 - Nikkor 85mm F/1,8
Présentation de nos boîtes à coucou.
« Réponse #151 le: 07 septembre 2021 à 11h36 »
Je vais faire un copier/coller de mon post de présentation de ce boîtier déjà publié ailleurs (dans la section "Nos photos) :


J'ouvre une nouvelle filière pour partager mon expérience avec mon nouveau venu, le Minolta Leitz CL.







Mais un peu d'histoire, avant de commencer ...

Nous sommes au milieu des années 70 et Leica commence à se faire des cheveux face à la déferlante des boîtiers japonais qui inondent le marché.
Le Leica M en prend un sérieux coup et il faut réagir.

Leica passe donc un accord avec Minolta pour concevoir un télémetrique à moindre coût.
C'est ainsi que voient le jour le Minolta CL et le Leica CL, puisque ce même boîtier sera édité sous les deux marques. Ils sont néanmoins rigoureusement identiques.
Pour l'occasion, Leica sort le Summicron C-40mm (et un 90mm). On devine alors que le choix d'un 40mm n'a pas été totalement le fruit du hasard ... Aucun boîtier M ne proposant le cadre 40mm, Leica s'assurait qu'il ne viendrait pas cannibaliser les optiques déjà existantes et dédiées au M.
Pas folle, la guêpe.  :P
Plus tard, Leica ira même jusqu'à déconseiller l'utilisation de ce Summicron 40mm aux possesseurs de boîtiers M au motif qu'il serait ... "inadapté". Ce qui est totalement faux, mais témoigne plutôt de la part de Leica d'un souci de préserver sa gamme d'optiques dite "M", autrement plus juteuse.

Mais revenons au Minolta/Leica CL ...
Ces deux boîtiers sont donc mis sur le marché et finalement, le remède s'avère pire que le mal.
Leica et Minolta vendent très bien ce petit télémetrique, bcp moins coûteux qu'un M, plus compact ... au point que les ventes de M ne décollent pas davantage, voire régressent au profit du CL.
Caramba !

Du coup, marche arrière toute !
Leica décide de cesser la commercialisation du CL.

Sauf que chez Minolta on l'entend d'une autre oreille et on ne souhaite pas abandonner un produit qui se vend plutôt pas mal du tout.
Minolta rachète alors la licence et les droits à Leica et vive le CL qui aura d'ailleurs un successeur : le CLE (modification du pose mètre).


J'ai un Summicron C-40mm depuis longtemps que je visse régulièrement sur mon XPro-1 avec des résultats plus que satisfaisants.
Et donc, je me dis ... Ce serait chouette d'avoir le boîtier qui va avec.
Je jette mon dévolu sur la version Minolta, moins chère de +/- 30% que la version estampillée Leica.

Premières impressions après qques films.

La compacité et la légèreté de ce boîtier sont une bénédiction pour moi qui sors quasi tout le temps avec un boîtier argentique et un numérique dans mon sac.
Le télémètre apparaît dans une fenêtre bcp plus réduite que dans un boîtier M, mais ce n'est pas rédhibitoire et la visée est très claire.
La qualité de fabrication, sans égaler celle d'un M, est très satisfaisante.

Pour vous donner une idée de son gabarit, le voici en comparaison du Rollei 35S :




 
Jérôme - (Ne demande jamais ton chemin, tu risquerais de ne jamais te perdre).

Challenge octobre 2021 : Le livre
Challenge novembre 2021 : Ailleurs

 

Sitemap 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22